Crise, informatique et documentation

Les périodes de crises économiques sont peu propices à la documentation et plus largement au fait d’avoir des système informatiques dans un état connu. La raison en est simple: faire de la documentation coute cher et les équipes n’ont pas de temps à y consacrer. mais pas que, pour diminuer les coûts les prestations sont naturellement réduites au minimum. Et puis il y a les équipes dont le turn-over augmente (généralement plus de départs).

Les causes sont bien identifiées :

- Les prestataires externes ne fournissent pas ou peu de documentation

- Il y a un manque de suivi en interne, parce que les équipes n’ont plus le temps.

- Les informaticiens qui avaient la connaissance sont partis

Cela amène comme problèmes suivants :

- Manque de réactivité de la part des équipes informatiques

- Délais important dans les réponses

- Manque de souplesse d’adaptation aux changements

- Des réponses inappropriées par manque de connaissance du système

Et donc d’autres implications :

- Problèmes supplémentaires (qui n’auraient pas existé sans documentation)

- Redondance de matériel (donc coût inutile) ou même non-utilisation !

Dans ces périodes de crise les entreprises connaissent des phases de restructurations (fusions, déménagements, réorganisation) amenant un surcroit de travail avec moins de personnel.

Comment y remédier ?

Faire appel à un prestataire qui peut remettre d’équerre votre documentation (LLD, dossier d’architecture, HLD, schémas). Cela ne coute pas si cher que cela. En effet, pour quelques centaines ou milliers d’euros, vous pouvez avoir une documentation tout à fait complète livrée sous format papier.

Domaines (toutes versions):

Téléphonie sur IP Cisco (callmanager/CUCM/CUC/UCCX) et Alcatel

Infrastructure réseau (LAN, WAN)

Sécurité (FW et VPN)

Virtualisation VmWare, vSphere

Pour plus d’informations à ce sujet n’hésitez pas à me contacter par email :

af \arobase/ alainfaure.net

\arobase/  : “@” : pour éviter le spam

  • Blogger Post
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • FriendFeed
  • Gmail
  • Google Bookmarks
  • Hotmail
  • LinkedIn
  • MySpace
  • Ping
  • Technorati Favorites
  • Twitter
  • Windows Live Spaces
  • Yahoo Bookmarks
  • Yahoo Buzz
  • Windows Live Favorites
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Coaching-management | Tagged , , , , | Comments Off

Relations entre PME innovante et grands groupes

J’ai répondu il y a peu sur un blog a un auteur qui a eu des problèmes de relation avec un grand groupe. Comme ce blog est un blog qui parle de management commençaons avec Machiavel : “pour rester indépendant, le prince ne doit pas s’allier à une présence supérieure pour en combattre une autre”

L’alliance avec un groupe très important est toujours délicat pour deux raisons :
- Les moyens du grand groupe en question sont “illimité” par rapport à une pme
- Les employés d’un grand groupe sont des hommes comme tous les autres avec leur intérêts personnels propres

Mais aussi, tôt ou tard le grand groupe voudra mettre fin à ses relations commerciales avec la pme (à moins de réelles, et vérifiées, bonnes relations personnelles entre les deux entités). Pourquoi ?
- Faire jouer la concurrence (les grands groupes détestent avoir affaire à une seule solution c’est dans leur gêne c’est la première chose que l’on vous apprends quand vous faite un achat pour un grand groupe )
- Une entité du grand groupe aura fait émerger un produit innovant
- Le grand groupe découvre qu’il y a des accords au niveau mondial par exemple pour un produit/service approchant
- …

Pour moi, une entreprise en développement sur un produit innovant ne devrait jamais faire appel à un grand groupe. C’est grisant au départ, mais les risques sont trop grands. Y a pas de miracles.

S’il s’agit juste d’une question de moyen, il est préférable de tisser des partenariats avec des entreprises dont l’activité (CA, effectif) est du même ordre de grandeur que la pme (jusqu’à x10 ?). Mais au-delà c’est jouer avec le feu.

Si cela ne peut être éviter il faut blinder tout les aspects de confidentialité, légaux de protection et répondre à minima pour éviter de se voir pilier sa bonne idée. En bref, éviter la mode actuelle à la transparence, comme vous n’êtes pas en position de force la transparence c’est offrir sur un plateau votre savoir gratuitement. Mais de toute manière, même si vous allez au process, cela durera des années et votre innovations n’en sera plus une.
L’évolution rapide de votre solution est aussi une bonne défense. Par exemple prévoir des plan alternatifs.

En plus vous ne serez pas considérés comme de géniaux entrepreneurs, mais risquez fortement de ne pas être pris au sérieux pour la suite de votre projet au niveau de la gestion de votre business.

  • Blogger Post
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • FriendFeed
  • Gmail
  • Google Bookmarks
  • Hotmail
  • LinkedIn
  • MySpace
  • Ping
  • Technorati Favorites
  • Twitter
  • Windows Live Spaces
  • Yahoo Bookmarks
  • Yahoo Buzz
  • Windows Live Favorites
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Coaching-management | Comments Off

Prise de risque, créativité et management.

Lors d’un séminaire sur la prospection commerciale, notre excellent formateur, nous a fait faire un test consistant à lire une suite d’une vingtaine de tâches pour découvrir en fin de liste que seules les deux premières tâches étaient vraiment à faire. Le test est donné en disant “lisez toutes les lignes et ne commencez qu’après avoir lu toutes les tâches une par une jusqu’à la fin. Faite le test en 15 secondes !”.

Il n’est pas possible matériellement de lire toute la liste puis d’exécuter les tâches effectivement en 15 sec.

La résolution la plus efficace de l’exercice consiste à aller voir directement à la fin. En faisant cela on ne respecte pas la directive donnée par le formateur, mais voilà c’est précisément le comportement le plus efficace en terme de résultat, et accessoirement le seul qui permette de conclure dans le temps donné.

Plusieurs choses se passent quand on ne suit pas à la lettre les instructions:

- On peut prendre conscience (peut être par intuition) que c’est la transgression d’une règle qui va amener à être plus efficace et à terminer dans les temps.

- On prends conscience en même temps que personne ne peut vérifier matériellement si la directive a été respectée ou non. C’est donc au niveau de notre éducation que va se jouer la décision de la transgression.

- Cette conscience de la transgression matérialise un risque

Pourquoi la plupart des gens ratent ce test ? Parce que leur éducation leur à appris à éviter tout risque.

De ma vision des choses c’est principalement parce qu’ils suivent les directives à la lettre sans essayer de construire un univers autour de l’exercice et donc ne peuvent pas y appliquer leur imagination pour être efficace dans la résolution de celui-ci.

Il y a deux manières d’aborder une problématique, pour qui a vraiment envie de le résoudre :

- Foncer tête baissée et appliquer les consignes, c’est un travail procédurier dans lequel on est malgré tout celui qui ne prend pas de risque, celui qui obéi et se sent bien dans un cadre. On peut éventuellement apparaitre aux yeux des autres comme “performant”.

- Construire un univers mental en essayant le “Et si … ?”, pour rechercher différents moyens plus économes en énergie. Là on est dans une perspective de celui qui manage et qui recherche le risque pour obtenir un bénéfice que les autres n’auront pas.

Beaucoup de gens ne sont pas fait pour manager car ce métier comporte une grande part de prise de risque. Par risque il ne s’agit pas de faire n’importe quoi et surtout pas des choses illégales, mais il s’agit bien de créativité. Celui qui imagine, créé et matérialise sa création se situe dans le domaine de la prise de risque. De mon avis créativité et prise de risque vont de pair.

Dans un groupe humain, il y a besoin de gens qui prennent des risques à un moment donné de leur activité. Tout comme dans une entreprise. Plus l’entreprise refusera le risque, plus le créativité va baisser, mais je pense que je n’invente rien.

Une entreprise qui veut surpasser ses concurrentes n’a pas d’autre choix que d’être créative, de prendre des risques et donc d’avoir un management qui a ce rôle, ce même management doit in-fine encourager le risque pour avoir de la créativité, c’est une des qualité demandé à un manager que l’on veut recruter.

La face désagréable de la prise de risque est l’échec. Le management doit absolument ne pas sanctionner l’échec suite à une prise de risque sinon il éteint la créativité de l’entreprise.

Et d’ailleurs, le manager exceptionnel saura comment transformer un échec en une réussite.

Je terminerai par une citation “de l’audace, de l’audace, toujours de l’audace…”.

  • Blogger Post
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • FriendFeed
  • Gmail
  • Google Bookmarks
  • Hotmail
  • LinkedIn
  • MySpace
  • Ping
  • Technorati Favorites
  • Twitter
  • Windows Live Spaces
  • Yahoo Bookmarks
  • Yahoo Buzz
  • Windows Live Favorites
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Coaching-management | Comments Off

Rapports économiques entre Chine et Brésil

Cette année, la Chine est devenue le premier client du Brésil. A cette occasion, la CCBF (Chambre de Commerce du Brésil en France) a organisé avec la banque Natixis un exposé sur les relations économiques entre ces deux pays.

Si la superficie de ces deux pays est assez proche (Chine 9,6Mkm²; Brésil 8,5Mkm²) la densité de population est très différente (Chine 139 h/km²; Brésil 23 h/km²). Et encore, la proportion de terres “habitables” accentue encore cet écart. Le taux d’urbanisation de chaque pays montre que le Brésil a terminé sa phase d’urbanisation (88%), alors que la Chine n’a pas terminée son urbanisation (50%).

Le Brésil a un potentiel de croissance pour les années qui viennent d’environ 4.5 %. Mais il connait aussi des risques de surchauffe, risques causant de l’inflation, l’appréciation de la monnaie et un flux important de capitaux en entrée. Le mécanisme est le suivant : les capitaux étrangers arrivent dans le pays, ce qui provoque de l’inflation.

Comme points de repère pour le Brésil, on notera deux événements 2014 le mondial de foot ( dont eux peuvent être fiers ) et 2016 les Jeux Olympiques.

Lire la suite dans le dossier complet sur le site Internet de la CCBF

  • Blogger Post
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • FriendFeed
  • Gmail
  • Google Bookmarks
  • Hotmail
  • LinkedIn
  • MySpace
  • Ping
  • Technorati Favorites
  • Twitter
  • Windows Live Spaces
  • Yahoo Bookmarks
  • Yahoo Buzz
  • Windows Live Favorites
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Contextes-marchés | Tagged , , , , , , | Comments Off

[BREAKING NEWS] Grande innovation en #chine dans le domaine de l’ #environnement et de l’ #informatique

voir l’article sur ce site

  • Blogger Post
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • FriendFeed
  • Gmail
  • Google Bookmarks
  • Hotmail
  • LinkedIn
  • MySpace
  • Ping
  • Technorati Favorites
  • Twitter
  • Windows Live Spaces
  • Yahoo Bookmarks
  • Yahoo Buzz
  • Windows Live Favorites
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Divers | Comments Off

Evenements dans les CCis en Chine

Chambre Américaine en Chine

agenda

Chambre Australienne en Chine

agenda

Chambre Européenne en Chine

agenda

Chambre de commerce Française en Chine

accueil

Chambre de commerce Allemande en Chine

agenda

Chambre de commerce Suédoise en Chine

accueil

Chambre de commerce Benelux en Chine à Pékin

agenda

Chambre de commerce Britannique en Chine

accueil

Chambre de commerce Canadienne en Chine à Pékin

agenda

Chambre de commerce Italienne en Chine

agenda

Chambre de commerce Espagnole en Chine

agenda

Chambre de commerce Suisse en Chine

agenda

Chambre de commerce Benelux en Chine à Shanghai

agenda

Chambre de commerce Britannique en Chine à Shanghai

agenda

Chambre de commerce Canadienne en Chine à Shanghai

agenda

Chambre de commerce Italienne en Chine à Shanghai

agenda

Chambre de commerce Espagnole en Chine

agenda

Chambre de commerce Suisse en Chine à Shanghai

agenda

  • Blogger Post
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • FriendFeed
  • Gmail
  • Google Bookmarks
  • Hotmail
  • LinkedIn
  • MySpace
  • Ping
  • Technorati Favorites
  • Twitter
  • Windows Live Spaces
  • Yahoo Bookmarks
  • Yahoo Buzz
  • Windows Live Favorites
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Events-salons | Tagged , , , , , , , , , , , | Comments Off

Evenements dans les CCIs au Brésil

Chambre Américaine au Brésil

accueil

Chambre Australienne au Brésil

agenda

Chambre de commerce Nerlandaise au Brésil

calendrier

CCI Française au Brésil
accueil

Chambre de commerce Allemande au Brésil

agenda

Chambre de commerce Suédoise au Brésil

agenda

Chambre de commerce britannique au Brésil
agenda

Chambre de commerce canadienne au Brésil
accueil

Chambre de commerce Suisse au Brésil
calendrier

  • Blogger Post
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • FriendFeed
  • Gmail
  • Google Bookmarks
  • Hotmail
  • LinkedIn
  • MySpace
  • Ping
  • Technorati Favorites
  • Twitter
  • Windows Live Spaces
  • Yahoo Bookmarks
  • Yahoo Buzz
  • Windows Live Favorites
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Events-salons | Tagged , , , , | Comments Off

Profiter du piratage des logiciels dans les pays émergents

Tout d’abord, pour éviter les discutions inutiles je suis contre la copie et le piratage (qui est un délit), l’idée est juste de donner une piste pour profiter d’un état de fait.

Contrairement à des idées reçues, le piratage de vos logiciels n’est pas obligatoirement 100 % négatif, si vous savez en profiter.
N’oubliez pas que vous avez à faire à un marché qui, dans un premier temps, n’a priori, pas les moyens de s’offrir vos produits. Alors quel peut être le bénéfice dont vous pouvez tirer de la contrefaçon ?
En fait, elle peut bloquer vos concurrents en attendant que vous veniez cueillir les fruits de cette véritable opération marketing. À vous de savoir comment en profiter.

Je me rappelle, dans un pays émergeant, du nombre de copies de logiciels pour l’architecture dans les années 2000, puis la reprise du marché par la marque.
Envoyant des lettres et des fax de menace de poursuite après des dénonciations anonymes. Ils réussirent à récupérer l’argent des licences au moins chez les compagnies étrangères. Et réussir à leur faire payer le même prix qu’en occident. De même, pour les systèmes d’exploitation, s’il n’y a pas eu de système d’exploitation “local” c’est bien faute de besoin d’en redévelopper un. Si les copies n’avaient pas été disponibles gratuitement l’éditeur n’aurait pas eu un marché captif quand il put enfin monnayer ses produits.
Finalement, l’avalanche de copie de logiciels en provenance d’outre atlantique a “glacé” le marché avant que les Américains n’en reprennent le contrôle. Et ce, malgré l’existence d’éditeurs locaux et une traduction à 100% de toute l’informatique en langue locale.
Toute l’astuce consiste à bien gérer la transition entre un marché inexistant, avec 100% de copie, à un marché en phase de maturation qui a besoin de produits ou de logiciels authentiques (si si, cela arrive, entre autres pour le service). Il existe en fait quelques points sur lesquels vous ne devez pas transiger, sinon vous ne pourrez rien tirer de cette tactique :
Vos secrets de fabrication: ne les exportez jamais et surtout faites des audits réguliers chez vous, à votre siège social et vos bureaux centraux pour bien les sécuriser
La qualité de votre service
Les bonnes relations avec les autorités locales qui détiennent le pouvoir réel.

Une piste pour retourner cet état de fait:

Profitez-en pour connaitre les utilisateurs pirates (email) et constituer des fichiers de prospects potentiels. Un bureau de représentation dans ce genre de pays devrait vous faciliter cette tâche. Un jour ou l’autre une réglementation plus favorable aux éditeurs verra le jour (ce type de réglementation ne se met en place qu’avec l’augmentation du niveau de vie). Et ce jour, il est très possible que ces pirates deviennent vos clients, mais ayez conscience que le prix ne pourra pas être à la hauteur de ce qu’il est dans les pays riches.

Il existe par contre une variable dont il n’est à priori pas facile de connaitre les effets à moyen terme : si le pays est très grand, a une population nombreuse et forme de nombreux ingénieurs et techniciens en informatique. Le marché peut-il rester captif par cette méthode ?

En fin de compte, le piratage réalise de manière tout à fait illégale peut vous apporter le même résultat que la distribution de logiciel de test offert gratuitement au téléchargement. Si vous ne pouvez pas lutter contre la copie, essayez d’en profiter.

  • Blogger Post
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • FriendFeed
  • Gmail
  • Google Bookmarks
  • Hotmail
  • LinkedIn
  • MySpace
  • Ping
  • Technorati Favorites
  • Twitter
  • Windows Live Spaces
  • Yahoo Bookmarks
  • Yahoo Buzz
  • Windows Live Favorites
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Contextes-marchés | Tagged , , , , , | 1 Comment

Evenements dans les CCIs Champagne-Ardennes

CCI Champagne Ardennes International

page agenda international

CCI Champagne Ardennes

page agenda

CCI Troyes

page accueil

CCI Ardennes

page agenda

CCI Chalon

page agenda

CCI Reims

page agenda

CCI Haute Marne

page agenda

  • Blogger Post
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • FriendFeed
  • Gmail
  • Google Bookmarks
  • Hotmail
  • LinkedIn
  • MySpace
  • Ping
  • Technorati Favorites
  • Twitter
  • Windows Live Spaces
  • Yahoo Bookmarks
  • Yahoo Buzz
  • Windows Live Favorites
  • Share/Save/Bookmark
Posted in Events-salons | Tagged , , , , , , , , | Comments Off